Le 7e Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023) qui se tient en Algérie du 13 janvier au 4 février continue à faire parler de lui. Après les stades de haut niveau utilisés pour la compétition et une belle cérémonie d’ouverture, c’est le public algérien qui fait sensation, notamment à Annaba et Constantine.

Aujourd’hui, ce n’est plus des journalistes de pays africains qui en parlent, mais le président de la Confédération africaine de football (CAF) lui-même. En effet, Patrice Motsepe n’a pas manqué de s’exprimer sur cette question devant la caméra d’une chaîne TV, et ce, suite à deux matchs des groupes B et C, en l’occurrence Sénégal-Côte d’Ivoire et Madagascar-Ghana.

Motsepe impressionné

« Je veux vraiment remercier le public algérien parce que hier, l’Algérie n’a pas joué mais le stade était plein, et aujourd’hui, l’Algérie n’a pas joué et le stade était plein », a en effet affirmé le président de la CAF qui pense que « cela montre la passion pour le football dans ce pays ».

Le patron de l’Instance footballistique africaine n’a pas omis d’ajouter que cette situation devrait inspirer les autres publics sportifs africains. « Je sais que le public au Ghana et au Madagascar ainsi qu’au Sénégal et en Côte d’Ivoire seront bien inspirés par le soutien du peuple d’Algérie, à leurs équipes mais aussi au football en Afrique », a-t-il déclaré.

Il est vrai que les campagnes de sensibilisation ayant ciblé le public algérien ont visiblement porté leurs fruits puisqu’on a vu des stades quasi-pleins alors que sur les terrains, il n’y avaient que des équipes A’. Mieux encore, même quand la sélection algérienne n’est pas impliquée, les Algériens sont nombreux à se rendre dans les stades désignés pour accueillir les matchs du CHAN 2023. Et c’est ce qui a impressionné les invités de l’Algérie et du CHAN.