Décidément, il faut vraiment que la coupe du monde 2022 s’achève pour que le peuple algérien tourne la page de la désillusion et mette fin à son traumatisme causé par l’élimination amère du 29 mars face à la sélection du Cameroun. Même absents du mondial du Qatar, l’esprit des Fennecs plane sur ce petit émirat où se déroule la phase finale de la coupe du monde.

En effet, les Algériens voulaient aller au Qatar et participer à la coupe du monde. Ils étaient à deux doigts d’une qualification historique, mais dans les dernières secondes du match, les protégés du sélectionneur Djamel Belmadi ont été surpris par un but camerounais qui a choqué le peuple algérien et beaucoup d’adeptes du football. Avant ces quelques secondes maudites, beaucoup se voyaient au Qatar et certains avaient même commencé à penser aux préparatifs du voyage.

Il faut dire que certains supporters algériens n’ont pas réussi à s’empêcher de faire le voyage vers le Qatar. Ils sont, en fait, des centaines, si ce n’est plus, à avoir fait le voyage. Avec des fanions, des drapeaux et des tenues de l’équipe d’Algérie, ils créent une ambiance de fous dans les rues de la capitale Doha.

Les Algériens au Qatar pour faire disparaître le traumatisme de l’élimination

Plusieurs vidéos sont partagées sur les réseaux sociaux, montrant des Algériens chanter et des danser au rythme des chansons à la gloire des Fennecs, sous le regard amusé des passants, que ce soit les Qataris ou les ressortissants des 32 pays participant à la coupe du monde. En fait, dans les rues du Qatar, on voit les fans algériens plus que ceux de certaines sélections qualifiées au mondial.

En fait, les spécialistes diront qu’en dehors de l’envie des actions festives, les Algériens ayant fait le déplacement vers le Qatar sont à la recherche d’un exorcisme pour que le traumatisme causé par l’élimination de cette coupe du monde disparaisse à jamais. La participation était à portée de main et les Algériens n’arrivent toujours pas à avaler la couleuvre de la mise à l’écart.