L’entraineur Vahid Halilhodzic n’arrive toujours pas à digérer la manière avec laquelle il a été limogé de son poste du sélectionneur au Maroc, après avoir réussi de qualifier les Lions de l’Atlas en Coupe du monde-2022 au Qatar.  Le bosniaque tient toutefois a donné quelques conseils aux Marocains qui s’apprêtent à affronter la Croatie. 

Dans des déclarations accordées au média croate « Net.hr », l’ancien sélectionneur des Fennecs et des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic a évoqué son départ du Maroc. Il avoue que c’est difficile pour lui d’accepter son limogeage. «Tout ce qui m’est arrivé est un peu difficile à accepter, vous savez, c’est difficile pour moi de l’accepter en tant qu’être humain. C’est pourquoi je ne veux rien dire de plus à ce sujet. C’est difficile à comprendre pour quiconque, une telle réalité est vraiment difficile à comprendre et à accepter, mais je dois le faire, je n’ai pas le choix», a déclaré Vahid Halilhodzic.

En 30 matchs à la tête de la sélection marocaine, le Bosnien Vahid Halilhodzic en a gagné 20 contre 7 nuls et 3 défaites seulement. Malgré ce beau parcours la FRMF a décidé de mettre fin à ses fonctions et à quelques semaines seulement de la phase finale de la Coupe du monde. L’ancien coach de la Cote d’Ivoire, l’Algérie et le Japon regrette toujours son limogeage.

«Bien sûr, je suis désolé de ne pas diriger le Maroc contre la Croatie, j’ai vécu ce match, j’ai déjà commencé à me préparer. J’avais des idées pour ce match, j’étais optimiste, même si la Croatie est un grand favori. Mais, au Mondial, en un match, tout est possible. Il suffit d’y croire et de se préparer. Il faut mériter la victoire, personne ne vous donnera rien. Vous devez être courageux, talentueux et vous sacrifier en même temps».

Halilhodzic va soutenir le Maroc

En évoquant le match Maroc-Croatie, prévu pour ce mercredi 23 novembre, dans le cadre de la première journée du Groupe F de la Coupe du monde au Qatar, Vahid Halilhodzic apporte son soutien à son ancienne équipe et estime que le Maroc est capable de l’emporter face aux coéquipiers de Luca Modric. « Pour le succès du Maroc dans ce match, la clé sera la discipline dans le travail de l’équipe et le comportement. Parce que chaque match de la Coupe du monde sera une grande bataille tactique dans laquelle les choses mentionnées prévaudront», a-t-il conclu.