L’Algérie ne jouera pas la Coupe du monde 2022, mais cela n’empêche pas les hautes autorités du pays d’évoquer à chaque fois cette édition du mondial. 

Désigné en 2010 pour organiser la phase finale de la Coupe du monde 2022, le Qatar est victime d’une compagne de déstabilisation et de malveillance depuis quelques semaines. À quelques jours du coup d’envoi de cet grand événement planétaire, les autorités algériennes a apporté son soutien aux Qataris. Dans déclarations accordées à l’Agence de presse qatarie (QNA), le ministre des Sports Sebgag se dit confiant à la réussite du Qatar dans l’organisation de cette Coupe du monde. « L’horloge qatarie ne se trompe jamais. Tout comme la stratégie qu’elle poursuit pour éblouir le monde. il n’y a aucun doute sur les moyens mis en place par le Qatar pour la réussite de ce rendez-vous, notamment en termes d’infrastructures », a déclaré Abderrazak Sebgag.

En évoquant la compagne de déstabilisation et de malveillance dont le Qatar est victime depuis qu’il a été désigné en 2010 pour organiser cette Coupe du monde, le ministre algérien estime que cela ne fera que motiver davantage les Qataris pour réussir l’organisation de cet évènement.« Ce sont des stylos payés qui servent des intérêts étroits. Et cela n’affectera en aucun cas la volonté des qataries ».

Par ailleurs, le ministre de la jeunesse et des sports algérien, regrette l’absence de l’Algérie au mondial. « On regrette l’absence de la sélection algérienne en Coupe du monde. Personnellement je soutiendrai la sélection Qatarie et je vois l’Argentine favoris pour  gagner cette Coupe du monde», a-t-il conclu.