Pour les rares Algériens qui continuent à espérer que l’Algérie soit repêchée pour participer à la coupe du monde 2022 au Qatar, cette information enterre définitivement leur espoir. Pour la Fédération internationale de football (FIFA), la date du 21 octobre 2022 est une date « fatidique » pour chaque équipe qualifiée à la phase finale du mondial qatari.

En effet, dans le cadre de l’organisation des préparatifs pour la coupe du monde 2022, l’Instance présidée par l’Italien Gianni Infantino a donné aux sélections qualifiées de transmettre avant le 21 octobre une première liste des joueurs présélectionnés. Une liste de joueurs dont le nombre oscille entre 35 et 55 éléments. Et les 26 qui participeront au mondial devraient être tirés de cette pré-liste.

Débat définitivement clôturé

Donc, le litige né du match des éliminatoires entre l’Algérie et le Cameroun qui a éliminé les Fennecs au profit des Lions indomptables, est définitivement clos, à en croire cette instruction de la FIFA envoyée aux fédérations nationales. Les Fennecs ne vont pas enregistrer en 2022 leur cinquième participation à la phase finale d’une Coupe du Monde, après celles de 1982, 1986, 2010 et 2014.

D’ailleurs, pour les listes des 26 joueurs qui seront de la partie officiellement au Qatar, les fédérations des équipes qualifiées ont jusqu’au 13 novembre pour les envoyer au secrétariat de l’Instance footballistique mondiale et au Comité d’organisation de la coupe du monde. De quoi faire taire définitivement les marchands de rêve qui ont vendu des chimères à un peuple assoiffé de victoires et assoiffé de bonnes nouvelles, superflues soient-elles.