Depuis la fameuse finale de la coupe arabe et la victoire de l’Algérie, les Algériens évoluant en Tunisie subissent des attaques quotidiennes de la part de la presse locale. Ils ne sont clairement plus les bienvenus dans le championnat tunisien.

Comme tout le monde le sait, bon nombre de joueurs algériens ont préféré partir en Tunisie pour poursuivre leur carrière et cela a donné lieu à un exode massif des meilleurs éléments du championnat. Cependant, la tendance commence désormais à s’inverser du moment que ces mêmes joueurs que les clubs tunisiens voulaient absolument sont maintenant poussés à la sortie.

En effet, pas un jour passe sans qu’on ne voit la presse locale mener des attaques contre les joueurs algériens en les invitant à partir et à donner la chance aux joueurs tunisiens. Apparemment, la baisse du niveau du championnat tunisien serait à en croire nos voisins la faute aux Algériens.

Plusieurs noms invités à quitter le championnat tunisien

Dans ce sens, dans un article paru sur la presse locale, plusieurs joueurs algériens sont classés parmi ceux qui doivent rapidement partir et on peut citer Addadi et Amokrane qui ont été écartés par leur entraîneur à cause du ramadan et leur refus de manger. Le trio du Club Africain, Zerdoum, Belhocini et Lamara ne joue plus alors que l’ancien de la JSK, Malik Raiah vit la même situation. Benayada est également dans l’oeil du cyclone puisqu’on l’accuse de ne pas se donner à 100%.

Autant de raisons qui vont donner matière à réfléchir aux joueurs concernés pour revenir en Algérie et relancer leur carrière mais aussi pour montrer que le footballeur algérien a été une valeur ajoutée au championnat tunisien qui n’a qu’une seul et unique club d’envergure, l’Espérance de Tunis, les autres ont plongé dans l’inconnu.