Un mois après la défaite de l’Algérie face au Cameroun (1-2), dans le cadre du match retour des barrages à la Coupe du monde-2022, les supporters algériens n’arrivent toujours pas à digérer la manière avec laquelle l’équipe nationale a été éliminée. 

Les Algériens pointent du doigt, le président de la Fédération Camerounaise de football (Fecafoot), Sumuel Eto’o de corruption et d’avoir influencé l’arbitre Bakary Gassama qui a tout fait pour que la sélection algérienne ne gagne pas face au Cameroun et permettre aux Lions Indomptables d’aller en Coupe du monde. L’ancien international algérien, Mohamed Khazrouni, devenu consultant sur la chaîne algérienne El Bilad TV, accuse ouvertement l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze.

Selon lui, l’ancienne star du football Camerounais, Samuel Eto’o a utilisé l’humoriste, Jamel Debbouze  comme intermédiaire avec Bakary Gassama pour arranger le match Algérie-Cameroun. « Il fait les beaux jours du Maroc. Le gars côtoie le Roi, il côtoie Lejkjaa (le président de la Fédération marocaine ndlr). Il est influent, il vit à Paris. Gassama a des relations en France. Moi je ne suis pas spécialiste dans les questions d’arbitrage, mais on a beaucoup de preuves » a déclaré Mohamed Khazrouni.

Depuis match Algérie-Cameroun, les polémiques autour de l’arbitrage de Gassama ne cessent de croître. Les Algériens gardent toujours un espoir à ce que la FIFA accepte de rejouer le match. Il est à rappeler que le verdict du recours de la Fédération algérienne de football (FAF) déposé auprès la FIFA contre l’arbitre Bakary Gassama n’est toujours pas connu.