Les Algériens n’arrivent toujours pas à digérer la manière avec laquelle, leur équipe s’est fait battue par le Cameroun (1-2), il y’a une semaine, dans le cadre du match retour à la Coupe du monde-2022 au Qatar. Du côté camerounais, on ne rate aucune occasion de se moquer de l’Algérie et de sa sélection. 

Malgré l’arbitrage vicieux du Gambien Bakary Gassama, qui a précipité l’élimination de l’Algérie pour la Coupe du monde, les Camerounais trouvent de temps à savourer leur qualification et continuer à piquer Djamel Belmadi et ses joueurs. En effet, la star du football camerounais, Roger Milla, n’a pas raté l’occasion d’envoyer une pique a peuple algérien et tenant des déclarations étranges à l’encontre de la sélection algérienne.

« Si J’avais joué…»

Invité sur un plateau de la chaîne vision 4, Roger Milla, a pris la défense du président de la Fecaffot, Samuel Eto’o accusé par un supporters algérien d’avoir acheté l’arbitre gambien, Bakary Gassama. « Les Algériens accusent Samuel Eto’o (président de la Fédération camerounaise de football, ndlr). Si Samuel avait joué, il aurait marqué 3 buts. Si moi-même j’avais joué avec mes 70 ans, le score aurait été plus grave », a déclaré Roger Milla.

Mila Récidive

Ce n’est pas la première fois que Roger Mila s’en prend à l’Algérie. Après l’élimination dès le premier tour de la Coupe d’Afrique organisé par son pays, l’ancien joueur du Milan n’a pas hésité à prendre pour cible l’Algérie. « L’Algérie a mal entamé cette Coupe d’Afrique, les Algériens ne savaient peut-être pas qu’on ne peut pas gagner tous les matches pour la simple raison que nous sommes les champions », a-t-il déclaré en janvier sur une chaîne tunisienne. « L’Algérie a payé son excès de confiance lors de cette CAN », avait-il encore accusé.