Le sélectionneur national Djamel Belmadi a été confronté, en conférence de presse ayant suivi l’élimination de l’Algérie de la Coupe d’Afrique 2021, à un dérapage total d’un journaliste camerounais. 

Présent en conférence de presse après la défaite et l’élimination brutale de la Coupe d’Afrique des nations 2021, le sélectionneur national, Djamel Belmadi a non seulement répondu à une vingtaine de questions, mais il a aussi fait face à l’absurdité d’un journaliste camerounais, qui a fait lien entre l’élimination de la sélection nationale et le décès tragique d’ex-attaquant de la JS Kabylie, Albert Ebossé.

« Coach, je vais aller droit au but, est-ce que c’est pas l’esprit d’Albert Ebossé qui a hanté les fennecs pendant toute cette CAN ? » a déclaré le journaliste, devant la stupéfaction de nos confrères algériens présents au Cameroun pour couvrir cette édition de la CAN, organisé par un pays, visiblement pas prêt pour abriter une compétition d’une telle envergure.  « Je sais pas qui vous a autorisé à rentrer dans cette pièce monsieur, mais il ( responsable de communication, NDLR ) a fait une faute professionnelle », a répondu sèchement Djamel Belmadi, qui n’a pas voulu donner trop d’importance à la question du journaliste.

Albert Ebossé Bodjongo, surnommé B9, a trouvé la mort en aout 2014, lors d’un match du championnat algérien ayant opposé son équipe à l’époque, la JS Kabylie à l’USM Alger. Les circonstances exactes de son décès ne sont pas connues à ce jour.