C’est un échec brutal, voire un fiasco pour l’Algérie qui a été éliminée, ce jeudi 20 janvier, de la Coupe d’Afrique des nations 2021 suite à sa défaite face à la Cote d’Ivoire (3-1) lors de la dernière journée du groupe E. 

On espérait voir une Algérie revancharde lors de ce dernier match des phases de poules de la CAN, mais les coéquipiers de Riyad Mahrez, ont été dominés dans le jeu par des Ivoriens, très engagés. En conférence de presse, Djamel Belmadi a reconnu un immense échec collectif. « C’est un échec total. La Côte d’Ivoire s’est montrée meilleure que nous ce soir . Ils ont été efficaces et ont tout donné. C’est ce qui nous a manqué sur cette CAN. Il est trop tôt pour expliquer comment utiliser cet échec pour se relever », a-t-il déclaré.

Pour Djamel Belmadi, malgré l’échec cuisant lors de cette édition de la CAN « On ne peut pas dire qu’on est en crise ». « On a échoué, c’est sûr. L’équipe est abattue. On ne connaissait pas la défaite. C’est dur, on connaissait pas la défaite, un sentiment amer et détestable. C’est quelque chose qui me tue de l’intérieur ».

« Les barrages arriveront vite. J’ai bien sûr une idée sur ce qui n’a pas marché. Beaucoup de choses mais il est trop tôt pour en parler. On est en doute. Il va falloir analyser cela et se remettre dans le barrage de mars (à la Coupe du monde, dont le tirage au sort pour la zone Afrique aura lieu samedi). Une Coupe du Monde, ce n’est pas rien. », ajoute le sélectionneur national.