Les images font le tour des réseaux sociaux depuis hier soir. Les joueurs algériens, à leur tête, l’une des stars de cette compétition, Riyad Mahrez, ont quitté le terrain d’entrainement à bord de minibus. Voici la raison.  

Mercredi, au lendemain de leur premier match de la Coupe d’Afrique face à la Sierra Leone, les Verts ont repris le chemin de l’entraînement sur le terrain annexe du complexe multisports du stade de Japoma. Une séance marquée par le retour Ramiz Zerrouki  et Adam Ounas qui ont enregistré leur retour dans le groupe. Jusqu’ici, rien à signaler, mais à la fin de la séance, une action insolite a agité les réseaux sociaux. Les Fennecs quittent le stade pour rejoindre l’hôtel à bord de minibus au lieu du grand bus…

Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont même évoqué la « disparition » du bus des Algériens juste après leur arrivée. Tout ça est bien évidemment faux, puisque c’est le sélectionneur national, Djamel Belmadi qui a autorisé certains joueurs, notamment ceux qui ont joué la rencontre face à la Sierre Leone (0-0), de rejoindre l’hôtel après une séance d’entraînement légère à bord de minibus. Ces derniers ont été mis à disposition de la délégation algériennes par les organisateurs de la CAN.

La CAN entachée par plusieurs scandales

Si cette affaire de minibus ne constitue par un réel scandale, cette édition de la Coupe d’Afrique des nations ne cesse d’alimenter les débats. Hier, le coup de sifflet final du match Mali-Tunisie (1-0) a retenti avant la 90e minute. L’arbitre central, Janny Sikazwe, a donné le premier coup de sifflet final avec cinq minutes d’avance. Puis le deuxième, qui a définitivement stoppé le jeu, a été donné alors qu’il restait encore une quinzaine de secondes dans le temps réglementaire. L’incident a provoqué la colère du staff tunisien. L’avant-match de Gambie-Mauritanie, à la Coupe d’Afrique des nations a été également marqué par plusieurs erreurs d’hymnes à l’encontre des Mauritaniens. Ceux-ci ont finalement débuté la rencontre sans avoir droit à leur chant officiel.