Sa déclaration fait le tour des réseaux sociaux en Algérie, l’ancien international, Saphir Taider a fait part de son incroyable mésaventure en Arabie Saoudite où « Il a tout perdu ». 

L’ancien milieu de terrain de l’Algérie, Saphir Taider vit une situation du moins chaotique, depuis qu’il a signé en Arabie Saoudite. Le Footballeur, passé notamment par l’Inter de Milan, s’est confié au site Goal.com pour lequel il a fait des révélations surprenantes en assurant qu’il « n’arrivait même plus à assurer son loyer, les frais de scolarité de ses enfants et bien d’autres choses ».

Début de son histoire en Arabie Saoudite

«J’ai rejoint Al Ain après que les dirigeants du club aient discuté avec mon frère. Al Ain (Ligue 1 Saoudienne, NDRL) nous a sollicité plusieurs fois afin d’accepter l’offre et que je me rende sur place, puis nous nous sommes mis d’accord sur tout et j’ai signé un contrat de trois ans. J’ai signé le 16/10/2020, ils ne m’ont payé que deux mois de salaire, ceux de novembre et décembre 2020, après quoi la crise a commencé pour moi. Par la suite le club ne m’a plus versé le moindre salaire depuis janvier 2021 », a expliqué Taïder dans une interview à Goal Arabia reprise par nos confrères de Compétition.

«En mars j’ai contacté le président Mazen bin Raddad Al-Zahrani pour réclamer deux mois de retard de salaire, il m’a dit que je n’avais pas à m’inquiéter et que j’allais percevoir mon argent dans quelques jours. Les jours ont durés des mois et j’ai patienté jusqu’au 21 août et ne voyant rien venir, j’ai décidé de résilier mon contrat et de porter plainte auprès de la FIFA. En novembre j’ai gagné le procès et le club devait e verser 6 millions d’euros suite à la décision de la FIFA ».

« J’ai Tout perdu »

La deuxième partie de l’Interview est choquante. Saphir Taider explique avoir tout perdu et notamment sa chance de revenir en sélection algérienne. «Le plus difficile dans tout ça c’est que je suis aujourd’hui sans club. J’ai tout perdu ! La possibilité de revenir en équipe nationale. J’ai perdu mes rêves, ma passion. Je dois payer mon loyer, la scolarité de mes enfants et bien d’autres choses. Je n’arrive plus à joindre les deux bouts, comment faire sans salaire ? J’ai tout perdu ».  Cette sortie médiatique de Taider n’a pas échappé à Riyad Mahrez qui n’a pas manqué d’apporter son soutien à son ancien coéquipier en équipe d’Algérie, dans une story sur son compte Instagram.