La toile se paie brutalement Djamel Belmadi

La toile se paie brutalement Djamel Belmadi 1

En interdisant la diffusion du match amical face au Togo, le sélectionneur national Djamel Belmadi s’est attiré une foudre de critiques sur les réseaux sociaux. 

L’équipe d’Algérie a battu, vendredi 5 janvier, l’équipe du Togo (0-3) en amical, et ce, en préparation de la participation algérienne à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) qui aura lieu du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire. Mais à la demande du sélectionneur national Djamel Belmadi, le match n’a pas été retransmis sur le petit écran, au grand dam des supporters. Ce semi-huis clos n’a pas plu à tout le monde et a même fait jaser sur la Toile.

En effet, ils sont nombreux les supporters, surtout les Algériens, à ne pas avoir apprécié que les médias soient interdits de diffuser le match amical Togo-Algérie qui a eu lieu vendredi à Lomé. Et ils le font savoir sur les réseaux sociaux. Ils sont même réconfortés dans leur position par certains journalistes, comme le Franco-Algérien, Nabil Djellit du journaliste sportif l’Equipe qui a posté un statut très hostile à la décision de ne pas diffuser le match.

La toile se paie brutalement Djamel Belmadi 2

« Cette histoire de diffusion de Togo-Algérie est une belle mascarade. Pourquoi prive-t-on des supporters d’un match de préparation de leur sélection ? La France, le Brésil etc font ça avant un Euro, une Coupe du monde ? », s’est insurgé Nabil Djellit qui semble considérer la décision de Djamel Belmadi comme incompréhensible. Et qu’il ne semble pas partager l’idée de « cacher » le dispositif tactique que le sélectionneur national devait mettre en place à l’occasion de cette rencontre.

Les réseaux sociaux se paient Djamel Belmadi

Il faut dire que les commentaires sur les réseaux sociaux étaient généralement hostiles à cette histoire de huis-clos. Notamment ceux qui argumentent par la présence de milliers de spectateurs togolais, parmi lesquels ceux qui lançaient des lives sur Facebook. A ce titre, Nabil Djellit a ajouté un autre post pour annoncer que 250.000 internautes étaient connectés à un live Facebook pour le match Togo-Algérie. Beaucoup de commentateurs estiment d’ailleurs que cette mesure prise par Djamel Belmadi et la FAF était inutile dans la mesure où les les lives étaient là mais aussi où les équipes adversaires de l’Algérie à la CAN 2024 ont sûrement dépêché des « espions » dans les tribunes du stade de Kégué à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *