Pour Amine Gouiri, l’Algérie « c’est un truc de malade »

Amine Gouiri fait encore parler de lui en raison de son choix pour l’Algérie sur la scène internationale, plutôt que la France. Sa décision, inattendue pour certains, a suscité des interrogations, des critiques, mais également des accusations.

Le parcours d’Amine Gouiri dans les équipes de jeunes françaises a été impressionnant, cumulant 74 sélections, des moins de 16 ans aux Espoirs. Cependant, en début de saison, il a pris une décision surprenante en représentant l’Algérie au niveau international. Ses deux premières sélections avec les Fennecs lors de la dernière trêve internationale ont marqué le début de cette nouvelle aventure.

Pour Gouiri l’Algérie « C’est un truc de malade »

Dans une interview accordée à l’Equipe, Amine Gouiri a expliqué les raisons derrière son choix. Il a exprimé son admiration pour l’équipe nationale algérienne. « L’équipe nationale, c’est un truc de malade, ils te développent dans tous les moments, dans les difficultés ou dans les victoires. » indique-t-il.

Interrogé sur le moment de sa décision, Amine Gouiri a répondu à ses détracteurs affirmant que sa décision n’était pas prise avant l’été. Le joueur indique avoir pesé le pour et le contre avec son entourage, prenant en compte plusieurs facteurs, notamment ses origines. L’Algérie était un choix naturel pour lui, car il connaissait bien le pays depuis son enfance. Il a également été séduit par la passion des supporters pour le football en Algérie, une passion qu’il a toujours admirée.

Gouiri explique son choix pour l’Algérie

« J’ai pesé le pour et le contre et je suis arrivé à cette décision. Il y avait beaucoup de choses qui ont fait pencher la balance pour l’Algérie. Ce sont mes origines, le pays de ma famille… C’est un pays que je connais bien puisque j’y suis allé régulièrement depuis que je suis tout petit. C’est aussi une sélection que j’ai beaucoup suivie, et j’ai toujours aimé cette passion qu’il y a pour le football… J’ai eu envie de représenter tout ça, » précise Amine Gouiri.

Malgré les spéculations selon lesquelles il aurait retardé l’annonce de sa décision pour participer au championnat d’Europe avec les équipes de jeunes françaises, Gouiri a déclaré que ce n’était pas le cas. Il avait des échéances importantes à respecter et n’était tout simplement pas encore prêt à prendre sa décision.

« Je n’avais pas pris ma décision sinon je l’aurais annoncée bien avant. Il y avait effectivement des contacts établis par le passé mais je n’étais pas encore prêt à prendre ma décision. J’avais des échéances importantes à réaliser, » a déclaré le joueur de 23 ans.

Amine Gouiri est désormais pleinement engagé avec l’Algérie et se prépare pour la CAN 2024, où il espère briller avec les Fennecs. Il souligne la qualité exceptionnelle des infrastructures et l’ambiance qui règne autour de l’équipe nationale. Pour lui, jouer pour l’Algérie est une expérience unique, où la passion des supporters ne s’arrête jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut