Youcef Belaïli sort du silence

Youcef Belaïli sort du silence 1

Youcef Belaïli est toujours à la recherche d’un club. A quelques semaines seulement du coup d’envoi des championnats, européens notamment, la destination finale du milieu de terrain offensif algérien n’est pas encore connue et les choses semblent se compliquer davantage pour lui. 

Annoncé au golfe, au Zamalek, à Al Ahly du Caire et à l’ES Tunis, en Turquie et au Maroc, l’international algérien allait faire son retour en Ligue I  algérienne. Il avait été d’ailleurs approché par le Mouloudia club d’Alger, le CRB, le Mouloudia d’Oran ainsi que l’USM Alger, mais le plus grand absent au dernier stage des Verts de juin dernier, a toujours du mal à se trouver un club, alors que mercato estival se boucle le 1er septembre prochain.

Le message de Belaïli

Dans son message sur Instagram, Youcef Belaïli assure ne pas perdre de l’espoir. Il reprend pour exemple un passage de l’histoire du prophète Youssef. « Les frères du prophète Youssef, croyaient qu’ils allaient arrêter le cours de sa vie, mais le bon Dieu, a fait qu’ils la construisent. Rien ne pourrait arrêter la volonté de Dieu.  Rien et personne ne pourraient faire barrage à ce qui t’est destiné. Sois sûr que tu ne dépends ni d’une quelconque situation, ni encore moins des individus. Sois optimiste et continue sur ta lancée d’autant que chaque problème ne peut être que de bon augure », a écrit l’international algérien avant de supprimer son message.

Dans la tourmente, Youcef Belaïli, ne perd tout de même pas espoir. Bien au contraire. L’histoire du prophète Youssef, relayée par Belaïli, est comme pour dire que la patience est la meilleure des attitudes à prendre pour résoudre ses problèmes.