« Incroyable » : Les mots forts de Guardiola après le départ de Mahrez

"Incroyable" : Les mots forts de Guardiola après le départ de Mahrez 1
Mahrez - Guardiola

Le départ du capitaine des Verts Riyad Mahrez de Manchester City continue de susciter des réactions au sein de son ancienne formation y compris par son désormais ex-coach Pep Guardiola, qui a salué en lui, un joueur pleins de qualités.

Le capitaine Fennecs Riyad Mahrez quitte officiellement de Manchester City après cinq ans. Il rejoint ainsi Al Ahli Djeddah en Arabie Saoudite pour les trois prochaines saisons. Comme toutes les stars du football, Mahrez aura marqué les esprits. Les inconditionnels des Citizens, ne seraient pas prêts d’oublier de sitôt son passage au club. Pep Guardiola aussi.

Dans un tweet, posté sur le site officiel de Manchester City, le technicien espagnol n’a pas tari d’éloges à l’égard de Riyad Mahrez qui reste « l’un des joueurs qui aiment le plus le football ». Un joueurs qui possède également, selon lui, « une qualité technique et des dribbles incroyables ».

Non seulement, le message Pep Guardiola se veut aussi comme pour dissiper toute mésentente avec son ex-joueur. « On avait une relation spéciale. Un respect incroyable. Il aurait pu jouer un jour, puis le lendemain aussi», a-t-il soutenu.

Relation Riyad Mahrez-Pep Guardiola : Des hauts et des bas

A Manchester City, la relation entre Riyad Mahrez-Pep Guardiola a souvent été « houleuse », marquée par une mésentente entre les deux hommes. Certains sont allés jusqu’à dire que le technicien espagnol « manquait » du respect à l’international algérien rarement incorporé lorsqu’il s’agit de confrontation capitales de Manchester City.

On a d’ailleurs vu Riyad Mahrez sur le banc de touche lors de la finale de la Ligue des champions européenne face à l’Inter Milan le 10 juin dernier. Les Skyblues ont certes remporté le trophée mais sans le capitaine des Verts qui ne prendra pas part à la rencontre.Disons que ses mises à l’écart répétées par le technicien espagnol  ont été pour beaucoup dans la décision de Riyad Mahrez de changer de cap.