Première réaction en Algérie après la fuite des handballeurs en Allemagne

Première réaction en Algérie après la fuite des handballeurs en Allemagne 1

La fuite de deux handballeurs algériens, Noureddine Fetaissa et Adlène Chaïb qui ont quitté le camp de base de la sélection algérienne de handball, lors de la Coupe du monde des U21 qui s’est déroulée en Allemagne, fait réagir les responsables, pour la première fois. 

Deux handballeurs algériens Noureddine Fetaissa et Adlène Chaïb ont déserté le camp de base de la délégation algérienne à Hanovre en Allemagne. La délégation nationale est rentrée au pays sans les deux joueurs qui ont décidé de fuguer en Allemagne. Âgés respectivement de 21 ans et 19 ans, Noureddine Fetaissa et Adlène Chaïb ont pris la fuite, en laissant leurs passeports chez le chef de la délégation de la sélection de handball.

L’information de la figue des deux handballeurs algériens avait été annoncée par le média allemand Bild avant d’être confirmée par les responsables algériens. La présidente de la Fédération algérienne de Hand-Ball (FAHD), Karima Taleb s’est d’ailleurs prononcé sur cette affaire, lors d’une conférence de presse animée ce lundi 3 juillet à Alger.

« Je comprends pas »

Devant la presse, la première responsable de la discipline n’a pas hésité pour lancer un appel aux deux joueurs, en leur demandant de revenir en Algérie. « Franchement, je n’arrive pas à comprendre comment ils ont pris la fuite en Allemagne. Les conditions de la vie se sont beaucoup améliorés dans notre pays, à mon avis l’Algérie est le plus beau pays au monde. C’est vraiment désolant, d’autant plus qu’ils sont actuellement sans papiers puisque leurs passeports sont chez le chef de la délégation.  J’espère qu’ils soient sages et rentrent au pays car c’est difficile de rester en Europe sans papiers », a-t-elle déclaré.