Le fils de Rabah Madjer dit-il définitivement adieu à la sélection algérienne ?

Le fils de Rabah Madjer dit-il définitivement adieu à la sélection algérienne ? 1

Beaucoup a été dit sur les différentes convocations reçues par Lotfi, le fils de l’ancienne star du football algérien, Rabah Madjer, de la part des jeunes catégories de la sélection du Qatar. Les discussions tournent de cela depuis que l’attaquant du club qatari d’Al Duhaïl a évolué avec les U18 de la sélection qatarie.

L’on se rappelle même qu’au mois d’octobre 2022, Lotfi Madjer a été sélectionné par l’équipe du Qatar des moins de 23 ans. Cette convocation et sa réponse positive ont fait couler beaucoup d’encre, particulièrement en Algérie où beaucoup n’arrivaient pas à accepter que le fils de l’un des meilleurs footballeurs de l’histoire de l’Algérie, offrent ses services à une autre sélection.

Lotfi Madjer en France avec la sélection qatarie

Et visiblement, le problème persiste encore et Lotfi est convoqué, en ce mois de mai, par le sélectionneur des U23 du Qatar, en l’occurrence le Portugais Bruno Pinheiro qui s’intéresse au profil de l’attaquant algéro-qatari de 21 ans. D’aucuns considèrent que cette nouvelle convocation est une façon pour le fils de l’ex-star de Porto et des Fennecs, de dire adieu à la sélection algérienne.

Il faut dire que si Lotfi Madjer joue pour le Qatar, c’est parce qu’il n’a jamais été convoqué par les sélections de l’Algérie, y compris celles des jeunes catégories. Même son père, Rabah Madjer, a évoqué cela pour expliquer le choix de son fils, commençant par le fait que Lotfi n’a jamais été convoqué par les différentes catégories des Fennecs.

« Quand j’étais sélectionneur de l’équipe nationale algérienne, mon fils évoluait à l’époque au Paradou AC et était le meilleur buteur de son équipe. J’ai même proposé à un responsable de la Fédération algérienne de football ainsi qu’à un entraîneur de le convoquer en sélection. Malheureusement ils l’ont ignoré, et il n’a reçu à ce jour aucune convocation pour porter les couleurs algériennes. Maintenant c’est à mon fils de trancher concernant sa carrière internationale et pas moi », avait affirmé Rabah Madjer dès octobre 2022.