L’équipe d’Algérie s’apprête à jouer, en mars 2023, deux matchs en aller-retour face à la sélection nigérienne, et ce, dans le cadre de la 3e et de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire. Les protégés de Djamel Belmadi sont appelés à jouer leur match à domicile, soit au stade Miloud Hadefi d’Oran, soit au Nelson Mandela Stadium de Baraki.

Mais, cette question de la domiciliation du match Algérie-Niger pourrait connaître un chamboulement à l’occasion de cette nouvelle étape des qualifications de la CAN ivoirienne. La Fédération algérienne de football (FAF) et le sélectionneur national Djamel Belmadi sont susceptibles de choisir un autre stade pour cette nouvelle empoignade contre le Niger.

En effet, la star de Manchester City Riyad Mahrez et ses coéquipiers de l’équipe nationale pourraient recevoir la sélection nigérienne au nouveau stade de Tizi Ouzou. Djamel Belmadi a, en fait, effectué une visite à l’infrastructure en phase d’achèvement et qui devrait porter le nom de l’un des Chefs historiques de la Révolution, en l’occurrence Hocine Aït Ahmed.

Dans ses discussions avec les responsables locaux qui l’ont accueilli, Djamel Belmadi a déclaré que « le stade 50000 places de Tizi-Ouzou est réalisé aux normes internationales et peut abriter les plus grandes compétitions ». Pour la confrontation avec le Niger, Djamel Belmadi pourrait choisir un stade qui n’a pas servi au Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023), comme ceux de Baraki et d’Oran dont les pelouses pourraient être abîmées d’ici la fin du tournoi africain. Le choix de Tizi Ouzou pourrait s’expliquer également par la proximité de la ville avec Alger et ses infrastructures.