La Fédération algérienne de football (FAF) a réagi aux critiques qui ciblent ces derniers temps le sélectionneur national Djamel Belmadi, notamment celles émanant du célèbre journaliste sportif de BeIn Sport, Hafid Derradji. C’est par la voix de son direction de communication, Salah-Bey Abboud, que l’Instance footballistique nationale a réagi.

En effet, dans une déclaration aux médias, Salah-Bey-Abboud, s’est dit désolé que Djamel Belmadi subisse des critiques « surtout qu’elles se sont étendues en dehors du cadre sportif ». Pour ce responsable de la FAF, « il y a des gens qui mènent une campagne systématique contre Djamel Belmadi. Je leur demande de se calmer un peu à l’avenir ».

« Belmadi a besoin de soutien »

Continuant dans le même sens, le directeur de la communication au niveau de la Fédération algérienne de football rappelle que pour la nouvelle année qui arrive, « Djamel Belmadi a besoin du soutien de tous pour qu’il poursuive son travail et pour qu’il réussisse un bon parcours avec l’équipe nationale ». Cependant, Salah-Bey Abboud assure que « malgré tout ce qu’il subit comme critiques, Djamel Belmadi est concentré sur son travail uniquement et est déterminé à remettre l’équipe sur les rails.

Belmadi visé

Il faut dire que le responsable de la FAF a parlé en général et n’a à aucun moment cité le journaliste Hafid Derradji qui a lancé des critiques contre le sélectionneur national à maintes reprises. Au départ, le journaliste de BeIn Sport se contentait de le critiquer et mettre le doigt sur sa responsabilité dans l’élimination des Fennecs en coupe du monde, mais il a fini par dire que Belmadi devait partir et laisser sa place à quelqu’un d’autre. Ce qui n’a pas été du goût des dirigeants de la FAF.