Malgré son succès en 2019 où il a réussi à offrir à l’Algérie sa deuxième étoile africaine en remportant avec brio la CAN-2019 en Egypte, Djamel Belmadi , subit une vague de critiques émanant de plusieurs supporters, anciens joueurs et journalistes algériens. 

Les deux derniers échecs de la sélection algérienne en Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2022) et au barrage de la Coupe du monde font toujours mal en Algérie. Les critiques pleuvent sur le sélectionneur Djamel Belmadi, notamment après l’excellent parcours réalisé par la nations africaines durant le mondial, dont le Maroc qui a atteint les demi-finales de la compétition.

Belmadi, les menaces ?

Depuis quelques jours, les attaques et les critiques pleuvent sur Belmadi. Certains médias sont allés encore plus loin en annonçant l’intention de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille de démissionner de son poste du sélectionneur. Sur les réseaux sociaux, la rumeur d’une possible démission de Djamel Belmadi de la sélection circule massivement, d’autant que le coach se trouve sous une forte pression, notamment après les derniers matchs amicaux disputés face au Mali et la Suède en novembre dernier.

Belmadi reste

Cependant, selon des sources au sein de la Fédération algérienne de football (FAF), contactées par Foot Algérie, le sélectionneur Djamel Belmadi ne songe point à quitter la barre technique des Fennecs. Belmadi, qui se trouve actuellement au Qatar où il prépare les prochaines séances, a trouvé un accord avec le président Djahid Zefizef pour la prolongation de son contrat. D’ailleurs, le sélectionneur va signer un nouveau contrat d’objectifs avec la FAF dans les prochains jours. Lui qui aurait accepté de revoir son salaire à la baisse.