Alors que beaucoup sont des supporters et journalistes algériens qui s’attendaient à ce que le sélectionneur des Verts jette l’éponge et démissionne de son poste, suite à son échec d’aller en Coupe du monde-2022, ce dernier s’apprête à prolonger son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF). 

Djamel Belmadi ne quittera pas la sélection algérienne. Il a toujours la confiance de la Fédération algérienne de football (FAF) qui compte lui signer un contrat d’objectifs. Selon des sources bien informées, Djamel Belmadi signera son nouveau contrat dans les prochains jours. Le coach algérien devrait poursuivre l’aventure jusqu’à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2024) en Côte d’Ivoire. La FAF lui a assigné un objectif, celui d’attendre les demi-finales de cette compétition. Si cet objectif est atteint, le contrat de Djamel Belmadi sera renouvelé automatiquement jusqu’à la Coupe du monde 2026.

Baisse du salaire

En plus de cet objectif qui lui a été assigné par les responsables de la FAF, Djamel Belmadi a été contraint de baisser son salaire de 40%. son salaire devrait passer de 200.000€ à 130.000 € par mois. Malgré la baisse de salaire de Belmadi , reste toujours parmi les sélectionneurs les mieux payés en Afrique.

Selon les mêmes sources, le président de la FAF, Djahid Zefizef s’est réuni avec Belmadi, il y’a quelques semaines. Ce dernier aurait ainsi accepté toutes les modalités de son nouveau contrat avec les Verts. Frustré après la désillusion en Coupe d’Afrique au Cameroun où l’Algérie a quitté la CAN dès le premier tour ainsi que l’échec de qualifier l’Algérie en Coupe du monde 2022 qui se déroule actuellement au Qatar, Belmadi veut se ressaisir et ambitionne de remporter la CAN-2024 et qualifier l’Algérie en Coupe du mone-2026.