La Fédération internationale de football a publié son classement de décembre 2022 qui a vu le Brésil préserver sa première place et l’Argentine faire un bond pour occuper le second rang au niveau mondial. Si le Maroc a fait un énorme saut dans ce classement grâce à sa participation historique en coupe du monde 2022, l’Algérie a reculé de trois places, clôturant ainsi une année 2022 catastrophique.

L’équipe d’Algérie a reculé de trois places dans le dernier classement de la FIFA de l’année 2022, passant de la 37e à la 40e place. Sur le plan africain, les protégés de Djamel Belmadi perdent aussi deux places, passant de la 5e à la 7e place, avec 1486,72 points, perdant en tout 2,38 points depuis le dernier classement.

Année catastrophique

Il faut dire que cette année 2022 a été catastrophique pour l’Algérie qui a raté lamentablement sa participation à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021 organisée en 2022) et qui n’a pas réussi à se qualifier à la coupe du monde 2022 au Qatar. Si l’Algérie a semblé reprendre des couleurs depuis juin, elle n’arrive toujours pas à séduire, particulièrement à l’occasion de la fenêtre de novembre durant laquelle elle a concédé le nul avec le Mali et a perdu face à la sélection suédoise.

Si ce classement de décembre n’a pas souri à l’Algérie, il a offert un sourire très large au Maroc qui a fait une participation exceptionnelle au mondial 2022 avec une demi-finale historique, ainsi qu’aux autres mondialistes africains. Les Lions de l’Atlas ont fait un bond de 11 places, passant de la 22e à la 11e place du classement et caracolant en tête du classement des sélections africaines. Sur le plan continental, c’est le Sénégal qui se classe 2e (19e mondial), suivi de la Tunisie (3e africain, 30e mondial), le Cameroun (4e africain, 33e mondial), le Nigeria (5e africain, 35e mondial) et l’Egypte (6e africain, 39e mondial).