Après l’échec d’aller en Coupe du monde 2022, la Fédération algérienne de football (FAF) en collaboration avec le sélectionneur Djamel Belmadi compte apporter du sang neuf à la sélection nationale en convoquant notamment de nouveaux joueurs binationaux.

Plusieurs noms de joueurs franco-algériens sont annoncés proches des Verts à l’image de Houssem Aouar, Rayan Nait Nouri et Michael Olise. Ces noms devraient renforcer les rangs de la sélection algérienne dès le prochain stage prévu en mois de mars 2023. Dans ce sens, le chargé de la Communication au sein Fédération algérienne de football (FAF), Saleh Bey Aboud a fait de nouvelles déclarations au sujet des joueurs qui devraient renforcer la sélection algérienne.

Dans un long entretien accordé au média Al Jazeera, Saleh Bey Aboud est revenu sur le dossier des binationaux, pressentis pour être convoqués par Djamel Belmadi. «Ce qui est certain c’est que notre équipe nationale bénéficiera des services de nouveaux joueurs, et nous laissons ce dossier au sélectionneur ainsi qu’à la FAF, qui s’activent justement pour renforcer les rangs de la sélection par de bons joueurs en prévision des prochaines échéances. Je ne peux pas donner les noms, on laisse Djamel Belmadi les annoncer prochainement et au moment opportun», a déclaré Saleh Bey Aboud.

Toujours au sujet des binationaux, le chargé de Communication de la FAF, trouve que c’est légitime de la part des supporters algériens d’exiger un renfort par des joueurs binationaux capables d’apporter un plus. « C’est légitime que les supporters algériens exigent de nouveaux noms tels que Olise, Aouar, Ait Nouri et d’autres, mais la demande du public est une chose, la réalité de les faire venir en est une autre », ajoute-t-il.

Avenir de Belmadi

Interrogé sur l’avenir de Djamel Belmadi qui a échoué de qualifier l’Algérie en Coupe du monde et qui se trouve en fin de contrat, Saleh Bey Aboud affirme que ce dernier bénéficie de la confiance des responsables de la FAF et devrait prolonger son contrat jusqu’en 2026. «Le nouveau président de la FAF, Djahid Zefizef, a été clair là-dessus. Il a manifesté dès sa prise de fonction son intention de proposer à l’actuel sélectionneur de continuer à diriger l’équipe d’Algérie avec les mêmes bases. Celles portant sur le besoin de redorer l’image de cette dernière à l’échelle internationale », a-t-il répondu quant à l’avenir de Djamel Belmadi à la tête de la sélection algérienne.