Malgré la Coupe d’Afrique des Nations remportée en 2019, l’échec de la sélection nationale d’aller à la Coupe du monde 2022 fait toujours mal. Derrière cet échec retentissant, plusieurs facteurs, mais le sélectionneur Belmadi est le premier à subir les critiques. 

Djamel Belmadi se trouve sous pression depuis le dernier rassemblement de novembre et la défaite en amical face à la Suède. La mauvaise prestation des coéquipiers de Ramy Bensebaini a déçu les supporters des Fennecs. Certains sont allés très loin en demandant un changement à la tête de la barre technique, au moment où certaines sélections affichaient un excellent niveau à la Coupe du Monde.

Hervé Renard évoqué

Menés par le Français Hervé Renard, les Saoudiens ont réalisé un parcours honorable en battant notamment l’Argentine de Lionel Messi lors du 1er match de la phase de groupes. Le travail réalisé par Hervé Renard avec les Saoudiens a séduit quelques supporters algériens, qui ont affiché leur de souhait de voir l’ancien sélectionneur de la Zambie et la Côte d’Ivoire succéder à Djamel Belmadi.

Sur les réseaux sociaux, la rumeur d’une possible arrivée d’Hervé Renard en sélection algérienne pour succéder à Djamel Belmadi a circulé massivement, d’autant que le technicien français avait clairement exprimé, il y a quelques années, son souhait d’entraîner les Fennecs. Cependant, selon des sources de la Fédération algérienne de football (FAF), le président Djahid Zefizef ne compte point se séparer des services de Djamel Belmadi. Ce dernier bénéficie toujours d’une confiance totale des responsables de l’instance algérienne de football. Comme nous l’avons d’ailleurs annoncé sur Foot Algérie, Belmadi va signer un nouveau contrat d’objectifs avec la FAF dans les prochains jours.