La grande saison de l’international algérien, Ismaël Bennacer, lui attire naturellement des convoitises. Mais ce n’est pas aussi simple pour le milieu des Fennecs quand on sait que son club du Milan AC veut le garder, même si les négociations entre l’agent du joueur et la direction du club n’arrivent toujours pas à trouver un terrain d’entente.

Les exigences salariales du Fennec ne sont pas du goût des dirigeants des Rossoneri et ces tergiversations dans les négociations entre les deux parties ne manquent pas d’attirer l’attention de clubs qu’Ismaël Bennacer a séduits. D’ailleurs, l’on parle souvent de l’intérêt exprimé ou non de plusieurs cadors européens qui ont mis le milieu algérien sur leurs tablettes.

Arsenal très intéressé

C’est le cas cette fois d’un grand club de Premier league qui serait sur le point de faire une offre concrète à la direction du club lombard. Il s’agit du club londonien d’Arsenal qui occupe en ce moment la tête du classement du championnat d’Angleterre. Selon le site spécialisé CalcioMercatoWeb, les Gunners sont en train de préparer une offre pour faire signer Ismaël Bennacer.

Mais il n’est pas certain que la direction des Rossoneri accepte l’offre que feraient les dirigeants d’Arsenal. Surtout que selon la même source, ils proposeraient au club lombard la somme de 20 millions d’euros avec un transfert vers Milan d’un joueur du club londonien, en l’occurrence l’international ghanéen de 29 ans, Thomas Partey. Ils seraient aussi prêts à débourser jusqu’à 55 millions d’euros si l’option de l’échange avec Partey ne fonctionne pas.

Milan exige 60 millions

Il reste à savoir si le directeur technique du Milan AC Paolo Maldini accepte l’une des deux offres d’Arsenal, lui qui a affirmé auparavant que le milieu international algérien ne partirait pas avec une offre inférieure à 60 millions d’euros. Le champion d’Afrique 2019 est sous contrat jusqu’en juin 2024 et il ne rejoindrait le borough londonien d’Islington que si les dirigeants des Gunners font un effort supplémentaire.