Cela fait quelques mois que l’on parle de négociations entre l’agent du milieu de terrain algérien, Ismaël Bennacer, et la direction de son club actuel, le Milan AC. Il s’agit pour les deux parties de trouver un terrain d’entente sur le salaire dont l’augmentation est revendiquée par le Fennec, notamment après ses excellentes prestations au sein du club lombard.

En fait, le contrat d’Ismaël Bennacer expire en juin 2024 et la direction du Milan AC pensait pouvoir faire signer un renouvellement de contrat à l’Algérien pour le retenir, surtout qu’il est convoité par des cadors européens, particulièrement de Premier league. Mais les discussions chopaient toujours sur le salaire du joueur qui estime mériter une bonne augmentation.

Le Milan refuse d’augmenter son salaire

Donc, le milieu de terrain des Fennecs considère naturellement que son salaire de 1,7 millions d’euros par an ne suffit plus, après un bilan époustouflant que tous les spécialistes italiens du foot reconnaissent parfaitement et publiquement. A vrai dire, la direction du club milanais étant prête à faire un effort sur le salaire de l’Algérien, l’agent du joueur bute sur le montant à céder. Selon les informations qui circulent sur ces discussions, les dirigeants lombards sont prêts à offrir 3 millions d’euros annuellement à Bennacer, alors que le joueur estime qu’il mérite entre 4 et 5 millions.

Mais visiblement, la direction du Milan AC n’est pas prête à faire un effort supplémentaire concernant Ismaël Bennacer, à croire le journaliste italien Daniele Longo. Son agent serait déjà en train de lui chercher un club, soit en Premier league anglaise, soit en liga espagnole. « Le Milan ne souhaiterait pas augmenter son offre pour Ismaël. Le club souhaiterait lui offrir un salaire de 3 millions/an. Le joueur en voudrait 4-5 ! Son agent aurait commencé à chercher un top club en Premier League et en Espagne », a écrit le journaliste dans un tweet.