La sélection algérienne de football a entamé son stage d’une semaine, lundi 14 novembre, sans trois joueurs qui ont été pourtant retenus par le sélectionneur Djamel Belmadi. 

Convoqués pour les matches amicaux face au Mali et la Suède, prévus le 16 et le 19 novembre, trois joueurs internationaux  n’ont pas rejoint le Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa pour prendre au regroupement des Verts qui a débuté hier lundi 14 novembre. Ce stage sera, pour rappel, ponctué par deux matches amicaux face au Mali à Oran et la Suède à Malmö.

Dans une annonce faite aux médias, le chargé de la communication au niveau de la Fédération algérienne de football (FAF), Salah Bey Aboud a annoncé l’absence officielle de  Ramy Bensebaini en raison d’une infection au COVID-19. En plus du latéral gauche de Borussia Mönchengladbach, deux autres joueurs retenus par Djamel Belmadi n’ont toujours pas rejoint le Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa.

Ounas et Oukidja retenus par leurs clubs

Il s’agit du milieu de terrain offensif de LOSC Lille, Adam Ounas et le gardien du FC Metz Alexandre Oukidja. Selon Salah Bey Aboud, les deux Algériens sont bloqués par leurs clubs. LOSC Lille et le FC Metz refusent donc de libérer leurs joueurs pour la sélection algérienne, suite  à la décision de la FIFA d’autoriser les clubs à retenir leurs joueurs qui ne sont pas concernés par la Coupe du monde au Qatar. Suite à cette situation, le sélectionneur Djamel Belmadi devrait faire appel à d’autres joueurs pour pallier l’absence de Ramy Bensebaini et Adam Ounas.