Le vote du journaliste algérien du quotidien El Watan au concours du Ballon d’or 2022 suscite la polémique parmi les Algériens, particulièrement sur les réseaux sociaux où le confrère est la cible de critiques acerbes. En fait, les Algériens, notamment les fans de l’équipe nationale, reproche au journaliste de ne pas avoir donné sa voix à l’international algérien, Riyad Mahrez.

En effet, Yazid Ouahib en a pris pour son grade sur les réseaux sociaux. Il est le seul journaliste habilité à prendre part au vote au concours du Ballon d’or que le magazine France Football organise annuellement. Et parmi les 5 joueurs qu’il a cochés dans le cadre du Ballon d’or 2022, ne figure pas Riyad Mahrez, l’ailier algérien de Manchester City.

Beaucoup de supporters ne veulent pas lui pardonner cette « incartade ». Certains vont même jusqu’à accuser le journaliste algérien de « trahison » envers l’Algérie et le football algérien. Le confrère d’El Watan a coché 5 noms dont deux Africains. Il a, en effet, donné sa voix au Français d’origine algérienne, Karim Benzema, déclaré vainqueur à l’issue de la cérémonie du 17 octobre.

Un classement qui ne passe pas

Pour les 4 places suivantes au classement, Yazid Ouahib a voté en faveur du Sénégalais du Bayern Munich, Sadio Mané, à l’Egyptien de Liverpool, Mohamed Salah, au Polonais du FC Barcelone, Robert Lewandowski, et au coéquipier de Riyad Mahrez, le Belge de Manchester City, Kevin De Bruyne.

Il faut dire que ce n’est pas la 1ère fois que le journaliste algérien zappe le capitaine des Fennecs lors du vote pour le Ballon d’or. Si Riyad Mahrez a occupé des positions honorables au classement du Ballon d’or, ce n’est jamais grâce à Yazid Ouahib. Beaucoup de fans des Verts le dénoncent pour cette tendance à priver son compatriote de ses voix. Mais beaucoup d’autres estiment que Yazid Ouahib a juste voté pour les meilleurs et Riyad Mahrez n’en fait pas partie.