Le CR Belouizdad, champion d’Algérie en titre a affronté le Djoliba de Bamako, dimanche après midi au Mali, dans le cadre du match aller du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions africaine. Le représentant algérien dans cette compétition continentale s’est incliné sur un score de (2-1), lors de cette première manche jouée en déplacement. 

En plus des conditions climatiques, notamment la forte chaleur et la prestation de l’arbitre sénégalais Magathe Ndyae qui a expulsé les deux arrières centraux du CR Belouizdad à quelques minutes de la fin de la partie, d’autres facteurs étaient derrière la défaite du club algérien qui a perdu (2-1) face à Djoliba de Bamako.

Des joueurs agressés en plein match

En effet, les joueurs du club malien ont utilisés des moyens extra-sportifs pour remporter cette première manche à domicile. Certains joueurs ont utilisé des aiguilles pendant le match pour agresser les camarades de Houssem Eddine Mrezigue.

L’entraineur tunisien du CR Belouizdad, Nabil Kouki a dénoncé ces pratiques anti-sportives utilisées par les joueurs de Djiloba de Bamako. Il même a emmené avec lui en conférence de presse une aiguille utilisée par l’un des joueurs de Djoliba de Bamako pour la montrer aux journalistes.

« En plus de la chaleur, il y’avait d’autres facteurs qui ont causé notre défaite d’aujourd’hui face à Djoliba de Bamako. Des joueurs de l’équipe adverse ont utilisé des moyens extra-sportifs pour arrêter nos joueurs », dit-il, montrant devant tout le Monde une aiguille qui a été utilisée par un joueur de l’équipe adverse pour piquer et agresser le joueurs du CRB. « Cela se passe en 2022! », a regretté Nabil Kouki.