L’attaquant international algérien, Youcef Belaili a résilié son contrat officiellement avec le Stade Brestois, soit 8 mois seulement après son arrivée au club français. 

Depuis l’annonce de résiliation du contrat de Youcef Belaili avec le Stade Brestois, de nombreuses « fausses » informations ont été lancées par les médias concernant les raisons le divorce entre l’international algérien et le club Breton. Le joueur a décidé de réagir pour la première fois et démentir les rumeurs.

Belaïli rompt le silence

Youcef Belaïli a choisi le canal officiel de la Fédération algérienne de football (FAF) pour mettre les choses au clair. « Ce n’est pas la première fois que ma carrière connaisse un changement de trajectoire, sachant que c’est le propre de tout footballeur », a commencé Belaili avant d’évoquer la résiliation de son contrat avec le Stade Bretois : « Ma séparation avec le Stade Brestois 29 est intervenue dans un cadre tout à fait normal et dans le respect du cadre contractuel, même si certains ont voulu salir mon image en m’accusant d’actes répréhensibles que j’ai d’ailleurs battu en brèche avec preuves à l’appui ».

Ce dimanche 2 octobre, Youcef Belaili a fait la une des journaux qataris qui n’ont pas hésité de l’attaquer. Le jouer a décidé de régir en accusant la presse Qatarie d’avoir essayé de le discréditer. « Ne s’arrêtant pas là, on a, de nouveau, voulu me discréditer avec mon ancien club au Qatar et l’opinion Qatarie. En effet, après avoir déformé, il y a quelques mois, mes paroles pour me discréditer aux yeux de cette même opinion, voilà que certains en profitent encore une fois en m’attribuant d’autres déclarations en réponse, soi-disant, à des attaques de la presse Qatarie », déplore Belaïli.

Pour conclure, Youcef Belaili affirme qu’il a toujours eu du respect aux clubs eu sein desquels il a évolué et profite de l’occasion pour adresser un message au peuple qatari. « Je saisi, à cet effet, l’organe officiel de la Fédération algérienne de football pour apporter un démenti cinglant à toutes ces rumeurs colportées à mon encontre ainsi qu’à toutes les déclarations mensongères qu’on veut m’attribuer. J’ai toujours eu du respect aux clubs au sein desquels j’ai évolué, à leurs supporters et à leurs dirigeants. Il en est de même pour le peuple du Qatar à qui je voue également respect et gratitude pour l’accueil chaleureux et l’intérêt dont j’ai toujours bénéficié », a conclu Youcef Belaili.