Suite et pas fin de l’épisode Andy Delort avec la sélection algérienne. De nouvelles révélations risquent de faire énormément de bruit sur le choix du joueur de snober la dernière Coupe d’Afrique des nations.

Il y a un an, alors qu’il rejoignait l’OGC Nice, l’ancien Montpelliérain et international algérien depuis 2019, a déclaré vouloir faire une « pause » avec sa sélection, préférant d’abord se concentrer sur son nouveau projet en évoquant notamment de la concurrence au sein de l’effectif des Aiglons.

À l’époque l’on évoquait une clause obligeant le joueur à ne pas aller en sélection nationale pour disputer la CAN. Le joueur avait également évoqué des raisons familiales et professionnelles. Mais rien de cela n’est vrai. En effet, une nouvelle révélation confirme que Delort ne voulait tout simplement pas disputer cette compétition.

« Je n’irai pas à la CAN »

Invité de l’After Foot ce mercredi, Julien Fournier, ancien directeur du football de l’OGCN a jeté  le forfait d’Andy Delort avec l’Algérie pour la CAN 2022. En assurant qu’il s’agissait uniquement d’un choix de l’attaquant. « C’était pas du tout à notre demande! À notre premier entretien, Andy Delort m’a dit en rigolant, mais sérieusement: « ne t’inquiète pas, je ferai pas la CAN », affirmé Julien Fournier.

Son retour lors de ce dernier stage a divisé l’Algérie. Certains supporters estimaient que le joueur a manqué de respect au pays et ne devait en aucun faire son retour en sélection nationale malgré ses excuses publiques. Cette révélation risque d’appuyer d’avantage cette opinion.