Plusieurs médias ont repris l’information du groupe médiatique qatari beIN sports qui a cru savoir que le recours déposé par la Fédération algérienne de football (FAF) auprès de la FIFA, contre l’arbitre gambien Bakary Gassama a été refusé par l’instance de Gianni Infantino.

Après le démenti de l’agence officielle algérienne, la Fédération de football (FAF), par le biais de son président Charaf-Eddine Ammara a démenti à son tour l’information du groupe médiatique qatari beIN sports. Dans un communiqué publié ce mardi, le président démissionnaire de la FAF s’est exprimé sur ce sujet et rassure les Algériens. La FIFA n’a pas encore tranché dans le dossier.

« Les rumeurs disant que la FIFA a refusé le recours de la Fédération algérienne de football (FAF) sont dénuées de tout fondement », précise le patron de la FAF  qui confirme que l’Algérie a écopé d’une amende financière. « Je tiens à préciser que la FIFA n’a pas encore tranché dans le dossier Algérie – Cameroun et notre recours n’a pas été rejeté », a précisé Charaf-Eddine Amara.

La FAF le savait avant l’annonce

Quant à l’amende financière infligée à la Fédération algérienne de football (FAF), celle-ci ne concerne pas le dossier de réclamation déposée par l’instance fédérale contre l’arbitre gambien Bakary Gassama, qui a dirigé le match Algérie –  Cameroun. « Nous savions depuis 2 semaines que la commission discipline de la FIFA allait nous sanctionner ( concernant les débordements à Blida ). On reconnait le dérapage de nos supporters et on ne souhaite pas revoir ce genre de comportements dans nos stades à l’avenir.  Pour autre chose, la FIFA n’a pas rejeté notre recours, le dossier suit encore son cours », a-t-il conclu.