Il y a quelques jours de cela un pseudo journaliste s’était violemment pris à Djamel Belmadi en le traitant de terroriste et en le taxant de raciste. La FAF a répondu et naturellement elle condamne.

Depuis quelques semaines la tension monte par rapport au dossier Algérie-Cameroun. En effet, les Camerounais perdent patience et sont sous pression et cela les pousse à faire n’importe quoi comme ce papier pendu par un petit médiocre qui s’attaque à Belmadi et aux Algériens.

La réponse n’a pas vraiment tardé puisqu’après que Belmadi ait règle des comptes sur RMC, la FAF a publié un communiqué où elle condamne l’article camerounais. Le président de la FAF a parlé d’un grave dérapage des médias camerounais qui ressortent à chaque fois le racisme comme argument et le terrorisme pour se défendre.

La FAF appel au calme

Dans le même communiqué, Amara a appelé au calme et à veiller à ce que ça ne sorte pas du contexte sportif cat il y aura il y aura de nouvelles rencontre lors de manifestations sportives entre les deux pays. Enfin le président appelle au calme et à la bienveillance de tous les acteurs pour que cette histoire ne fasse pas plus de dégâts a l’heure actuelle.

Dimanche dernier, un pseudo journaliste accusé clairement Belmadi d’être un terroriste qui veut tuer le football africain et avec l’aide du président de la FIFA, Infantino. Il accuse le coach national, dans un article de presse, d’avoir fait des entraînements avec les terroristes. L’auteur de l’article apparemment dans un état second n’a pas hésité à parler de racisme envers le Cameroun et que Belmadi pouvait bien cacher une bombe ou porter une arme lorsqu’il a dit ses quatres vérités à Gassama.