Le sélectionneur national, Djamel Belmadi a donc décidé de rester à la tête des Verts pour la suite du parcours. Dans son interview, il avait encore taclé Bakary Gassama et les propos du coach ne sont pas passés inaperçus puisque ça a fait un sacré buzz. 

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’après avoir annoncé la poursuite de sa mission avec l’équipe Nationale, Djamel Belmadi a fait comprendre que le plus important, c’est de se relever. Durant son interview, le coach est revenu sur l’arbitre Gassama et a fait comprendre que ce qu’il a fait est inadmissible et qu’il a brisé le rêve de tout un peuple.

Belmadi taxé de Xénophobe

« Je n’ai pas supporté le voir assis tranquillement à boire un café avec un mille feuille. Je ne dis pas qu’il faut le tuer mais il ne faut pas le laisser tranquille. »Ce dernier passage a été décrypté, analysé et comme toujours, ce sont les journalistes français qui s’en sont pris à Belmadi en premier lieu et l’ont même taxé de Xénophobe. Des journalistes africains ont également décidé de faire des émissions sur cette histoire accusant directement de Belamdi de racisme.

Enfin, après cette sortie médiatique, plusieurs sources assurent que le sélectionneur national pourrait bel et bien être sanctionné car cela pourrait être assimilé à une incitation à la violence même si Belmadi a été très clair dans tout ce qu’il a dit.