En visite d’inspection dans la wilaya d’Annaba, le ministre de la Jeunesse et des Sports est revenu sur l’affaire Algérie – Cameroun et sur le recours déposé par la FIFA. 

Cela va faire maintenant bientôt trois semaines que la rencontre entre l’Algérie et le Cameroun a été jouée. Une partie qui a vu le Cameroun s’imposer sur le score de deux buts à un. Cependant, depuis, il s’en passe des choses par rapport à l’arbitrage de Gassama. Le recours introduit par la FAF sera étudié et une décision pourrait être rendu prochainement concernant cette histoire.

Le MJS parle des preuves

Plutôt discret sur le sujet depuis la rencontre, le MJS et au cours d’une visite de travail à Annaba est revenu sur cette histoire. Le MJS a indiqué  que les Verts avaient été victimes d’une grande injustice lors de cette partie : « On a été victime de décisions arbitraires au cours de cette partie et il est hors de question de se taire. La FAF a présenté un recours qui contient toutes les preuves possibles. J’espère qu’on sera rétablis dans nos droits. »

« Toutes les preuves qui ont été présentées à la FIFA montrent bel et bien qu’il y a eu une injustice envers notre équipe nationale », dit-il encore. La FIFA va  étudier le recours de l’Algérie qui veut faire rejouer son match perdu face au Cameroun. L’étude de cette requête ne signifie pas pour autant que l’instance internationale émettra un avis favorable à celle-ci. Les chances de la voir aboutir, et donc d’assister à un match retour bis, sont infimes voire nulles.