Comme on le  faisait savoir, l’arbitre Joshua Bondo a été désigné pour diriger le premier match face au Cameroun et cela ne plait guère à la FAF au vu du passif de cet arbitre.

Le jour J approche à grands pas pour l’équipe nationale. En effet, comme tout le monde le sait, la rencontre sera décisive pour l’Algérie qui souhaite retrouver la Coupe du Monde 8 ans après sa dernière participation au mondial brésilien. D’ailleurs, pour ce match face au Cameroun, la CAF a désigné le très décrié Joshua Bondo pour diriger le match aller.

Une désignation qui ne plait pas du tout en Algérie et surtout pour le sélectionneur national, Djamel Belmadi au vu du passif de cet arbitre et notamment lors du match face au Burkina. D’ailleurs, la Fédération algérienne a émis de sérieuses réserves concernant cet arbitre qu’elle ne veut pas voir diriger le match. Il faut savoir que le Botswanaisa a été accusé d’avoir lésé les Fennecs lors de la rencontre à Marrakech face au Burkina Faso (1-1) pour le compte de la 2ème journée de la phase de poules de ces éliminatoires de la Coupe du monde.

Cependant, les choses ne sont pas allées dans le sens souhaité du moment que la CAF n’a pas répondu ou donné suite à la demande de la FAF et par conséquent, les choses ne vont pas évoluer et Joshua Bondo sera bel et bien maintenu. A présent, le staff technique national devoir tout faire pour gérer cette situation et faire en sorte que tout se passe bien.