L’international algérien, Youcef Belaïli, arrivé dans les derniers jours du mercato à Brest, continue de faire parler de lui depuis qu’il a mis les pieds en Bretagne.

Il faut dire qu’après l’engouement autour de sa signature au sein du stade brestois, le joueur était vraiment attendu sur le terrain pour faire valoir ses qualités. D’ailleurs, son premier match a été scruté et même s’il n’a pas été à son avantage, il n’a pas été aussi mauvais.

Cependant, c’est un autre sujet qui intéresse puisque Belaïli a été moqué par beaucoup de gens pour son français au cours de sa présentation en tant que nouveau joueur de Brest. Bien que ne maitrisant pas parfaitement la langue de Mollière, le joueur a fait l’effort et a parlé en  français. D’ailleurs, cela lui a valu des moqueries de toutes parts.

Anne Laure Bonnet prend la défense de l’Algérien

L’oranais voit ainsi la journaliste française, passée par beIN Sports et Mediapro notamment, Anne Laure Bonnet prendre sa défense face à ceux qui se sont moqués de lui. Dans un tweet, la journaliste qui parle parfaitement 7 langues a valorisé le fait que le joueur ait fait l’effort de parler en français même s’il ne le maitrise pas vraiment.

Elle a fait savoir : « Ce sont ces mêmes gens qui font des fautes de grammaire dans les silences de leur propre langue. Se moquer de quelqu’un qui fait l’effort de parler notre langue c’est comme cracher sur quelqu’un qui vous tend la main. Une honte.»  Pour les dirigeants de Brest, c’est le talent de Belaïli sur le pré qui compte pas sa maitrise du français.