Après la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), remporté par le Sénégal face à l’Egypte (0-0, t.a.b 3-4), le Directeur du Développement du Football Mondial de la FIFA, Arsène Wenger a donné son avis sur la qualité des entraîneurs africains lors d’une interview à Sky Sports. 

L’ancien entraîneur d’Arsenal considère le sélectionneur algérien Djamel Belmadi comme l’un des meilleurs entraîneurs en Afrique, cela malgré l’échec des Verts qui ont quitté la dernière Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun dès le premier tour. Pour Arsène Wenger, le sectionneur du Sénégal, Aliou Cissé est le meilleur entraîneur en Afrique en compagnie de Djamel Belmadi  et l’entraîneur congolais de la RS Berkane, Jean-Florent Ikwange Ibenge.

Pour le technicien français, Djamel Belmadi a une très belle vision du football tout comme le sélectionneur du Sénégal qui prend de l’assurance. « Aliou Cissé est en train de prendre de l’assurance, il comprend le jeu et sait cibler les money time ». « Il en est de même pour Djamel Belmadi qui a une très belle vision du football » a-t-il ajouté lors de son interview à Sky Sports.

Tous les deux champions d’Afrique avec leur pays, Belmadi et Cissé sont de véritables faux frères, puisqu’ils sont nés à un jour d’intervalle (24 et 25 mars 1976) et ont grandi dans le même endroit, Champigny sur Marne, dans la région parisienne.