L’International algérien, Youcef Belaili, a animé, ce mercredi 2 février, une conférence de presse durant laquelle il a été présenté par le Stade Brestois. 

Arrivé à Brest dans les dernières heures du mercato hivernal, Youcef Belaïli a été présenté à la presse ce mercredi. L’ailier algérien s’est exprimé sur plusieurs sujets, notamment son retour en France, en dépit d’une première expérience complétement ratée avec Angers, sur sa suspension par la CAF en 2015 pour consommation de cocaïne ainsi que l’énorme engouement qu’il a suscité sur les réseaux sociaux après sa signature au stade Brestois.

« Brest est un bon club, avec des bons joueurs, « Inch Allah » on va tout faire pour gagner beaucoup de matches », a déclaré Youcef Belaili avant de revenir sur son passage au SCO Angers en 2017. « On ne m’a pas donné la chance de jouer quand j’étais à Angers. C’est pour ça que je suis rentré, pour jouer avec l’Esperance de Tunis où j’ai gagné deux Ligue des champions, deux Supercoupes, j’ai gagné la CAN et la Coupe Arabe avec l’équipe nationale. Après j’ai décidé de revenir en Europe pour progresser  », a-t-il assuré.

Concernant sa lourde suspension en 2015, Belaili assure que cela fait partie du passé. « Il y a 6 ou 7 ans, j’étais à l’USM Alger. C’est bon, je regrette, c’est une nouvelle page maintenant ». Très apprécié par les supporters algériens pour ses très bonnes performances depuis qu’il est en sélection nationale, Youcef Belaili a fait exploser tous les records sur les réseaux sociaux en signant à Brest.« Il y a beaucoup de supporters algériens qui m’appellent pour venir regarder les entraînements et les matchs. On va tout faire pour leur donner le sourire », a-t-il affirmé.

Le Stade Brestois affrontera dimanche à 17h00 le Stade Rennais en Ligue 1 Uber Eats. Belaili, qui a intégré aujourd’hui les entrainements collectifs, pourrait faire sa première apparition à l’occasion de ce derby.