L’ancien international égyptien d’Al-Ahly, Mohamed Aboutrika, s’est exprimé sur l’élimination de l’Algérie dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun.

Pour Mohamed Aboutrika, la défaite des champions en titre face à la Côte d’Ivoire est un choc. «Ce qui s’est passé face à la Côte d’Ivoire est un grand choc avec l’élimination prématurée du champion en titre, et j’espère que ce sera un revers pour l’équipe nationale algérienne et non un effondrement».

En poursuivant ses déclarations, l’ancien numéro 10 d’Al Ahly, affirme que les Verts ont commis beaucoup d’erreurs défensives face aux Éléphants. « J’ai vu la pire équipe de la sélection algérienne au cours de ces trois dernières années. Pendant les quatre-vingt-dix minutes devant la Côte d’Ivoire, il y a eu beaucoup d’erreurs défensives. C’est impardonnable de commettre de telles bévues contre un adversaire du calibre des Eléphants, qui ont fait preuve d’une grande solidité depuis le début du tournoi, tout comme le Nigéria aussi. Je pense que la tâche de l’Algérie s’est compliquée après les deux buts. »

Le consultant de beIN Sports espère que les champions d’Afrique en titre tirent la leçon de cet échec et repartir sur le bon pied. « Les erreurs de l’équipe algérienne se sont poursuivies en seconde période, et la Côte d’Ivoire a remporté une large victoire, et j’espère que l’équipe algérienne en tirera les leçons nécessaires, avant les barrages des qualifications en Coupe du monde. Il faut que tout le monde assume la responsabilité de l’échec, et non pas changer ce groupe qui a besoin de se remettre en confiance ».

Pour éviter que le doute s’installe au sein du groupe, Mohamed Aboutrika, appelle Djamel Belmadi à crever l’abcès. «Il est clair que le doute s’est emparé de certains. Le staff technique de l’équipe algérienne doit crever l’abcès, et il ne doit pas y avoir de bouc émissaire après cet échec, car l’Algérie a la possibilité de revenir en force à nouveau et avec le même groupe de joueurs et entraîneurs. »