En mauvaise posture au terme des deux premières journées (Gr.E) de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée à 2022) au Cameroun (9 janvier – 6 février), l’équipe nationale devra battre la Côte d’Ivoire jeudi au stade de Japoma (17h00), pour espérer arracher sa qualification en 1/8es de finale de l’épreuve.

Néanmoins, les probabilités de qualification sont soumises aux règlements de la CAN-2021, notamment les articles 74 et 75, évoquant le cas d’égalité entre deux ou trois équipes du groupe. Dans tous les cas, les champions d’Afrique doivent impérativement l’emporter par plus d’un but d’écart pour espérer arracher leur qualification aux 1/8es de finale de cette 33e édition, sans attendre l’issue de l’autre match du groupe E : Sierra-Leone – Guinée équatoriale, prévu également jeudi au même horaire au stade de Limbé. Le destin des joueurs du sélectionneur Djamel Belmadi est toujours entre leurs mains.

Seulement, il y’a une probabilité qui mettrait les  » Verts  » dans un scénario d’attente, c’est celui de battre les Ivoiriens par un 1 à 0, et que le match de Limbé se termine par un nul, ce qui mettrait la Côte d’Ivoire, l’Algérie, et la Guinée équatoriale à égalité parfaite (points et différence de buts, ndlr).

En cas d’égalité parfaite entre les équipes, un tirage au sort sera effectué par la commission d’organisation, pour déterminer le 1e, le 2e, et le 3e du groupe E. Dans le cas où l’Algérie serait tirée au sort à la troisième place, elle a de fortes chances de figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes des six groupes, elle hériterait du leader du groupe A (le Cameroun à Yaoundé) ou celui du groupe D (le Nigeria à Garoua). Terminer 2e de son groupe, l’équipe nationale affrontera le leader du groupe F à Limbé (Gambie, Mali, ou Tunisie).

Selon l’article 75.4 du règlement de la CAN-2021, les quatre meilleures équipes finissant à la troisième place de leur groupe seront déterminées comme suit : le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes, la différence de buts de tous les matches de groupes, le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes, et éventuellement un tirage au sort par la commission d’organisation.

Un match nul ou une défaite des Algériens tuerait définitivement leurs espoirs de qualification pour les 1/8es de finale, et les priverait de poursuivre l’aventure et surtout la défense de leur titre.

Au terme de la 2e journée, la Côte d’Ivoire occupe la tête du classement avec 4 points, devant la Guinée équatoriale (3 pts). La Sierra-Leone suit à la 3e place (2 pts), alors que l’Algérie ferme la marche avec un seul point.

APS