À quelques jours du début de la Coupe d’Afrique des nations, l’ancien international égyptien, Nader El-Sayed s’est attaqué à la sélection algérienne et ses joueurs binationaux en remettant en cause leur patriotisme, dans une déclaration à la chaine égyptienne TEN. 

L’ancien portier du Zamalek SC et international égyptien entre 1992 et 2005, Nader El-Sayed a estimé d’emblée que la sélection algérienne n’est pas « terrifiante » assurant que l’Egypte « peut vaincre l’Algérie » et « peut facilement atteindre les demi-finales de la Coupe d’Afrique au Cameroun. Le vainqueur de la CAN 1998 avec l’Égypte est allé encore plus loin en remettant en cause le patriotisme des joueurs algériens, menés par l’excellent Djamel Belmadi

« Ils sont Français et Belges à la fois Algériens », dit-il. Nader El-Sayed ajoute que contrairement à Mohamed Salah qui est né et formé en Egypte, les Fennecs « sont d’origine française et nés en France. Ils y ont joué avant d’opter pour l’Algérie ». Des mots très durs à l’égard des joueurs algériens, qui ne cessent de monter leur fierté de vêtir le maillot algérien.    

Evoquant la Coupe Arabe de la FIFA, disputée au Qatar et remporté par les coéquipiers de Belaili, Nader El-Sayed estime que « l‘un des meilleurs matchs que nous (Egypte, NDLR) ayons joué, en Coupe arabe, était contre l’Algérie. Ils avaient peur de nous. Nous étions plus hauts et plus forts que l’Algérie ». 

En plus d’une éventuelle confortation en match barrage de la Coupe du Monde 2022, l’Algérie et l’Egypte pourraient également s’opposer aux tours à élimination directe lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, qui débutera dans moins deux semaines.