A quelques jours du début de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, les experts du football africain et mondial donnent l’Algérie comme premier favori de la compétition. Mais le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi préfère rester humble face aux éloges, en évoquant notamment l’« échec cuisant » de la France lors de la dernière Coupe d’Europe des nations. 

« La France championne du monde en 2018 sort au second tour de l’Euro suivant. C’est un échec cuisant donc ça pend au nez de tout le monde. Jouer face au champion donne un supplément d’âme et c’est la beauté du sport », a déclaré le sélectionneur national en conférence de presse qu’il a animée, ce jeudi 30 décembre à Doha, en marge du regroupement de la sélection.

Toutefois, le sélectionneur Djamel Belmadi n’a pas manqué d’afficher ses ambitions pour la compétition en  assurant vouloir « la gagner ». « Nous assumons notre statut. Je préfère ça au statut de petite équipe que personne ne respecte. Nous avons un défi important devant nous et nous en sommes contents » : Djamel Belmadi ne se cache « Nous allons aborder la compétition avec ambition, parce que nous voulons rendre notre peuple heureux. Nous avons vu la joie retrouvée avec cette Coupe Arabe ».

« Je veux gagner »

« Aller en demi-finale, c’est super… mais ce n’est pas un titre. Moi, je veux des titres », déclare le sélectionneur national.  « On a clairement envie de remplir cette vitrine, de ramener des titres. je veux la gagner. Nous sommes les tenants du titre. Nous jouons pour le drapeau, et ce n’est pas un vain mot », affirmé Djamel Belmadi assurant que  « la pression du tenant du titre ne peut être que positive ».