Après la finale de la coupe Arabe FIFA, remportée par l’Algérie face à la Tunisie samedi-soir à Doha (Qatar) et sur un score de deux buts à zéro, des débordements et des affrontements se sont déroulés à Paris entre les les supporters algériens et les forces de l’ordre. 

Tout n’était pas rose, lors de cette soirée puisque des heurts avec la police et affrontements entre groupes ont été enregistrés. Malgré l’interdiction préfectorale, plusieurs supporters algériens se sont réunis aux Champs-Elysées pour célébrer le sacre de l’équipe nationale algérienne de football.

Les festivités ont tourné à l’affrontement sur les Champs-Elysées et plus de 32 personnes ont été interpellées, 432 verbalisées, pour non-respect de l’arrêté préfectoral, selon le communiqué de la préfecture de police. Des vidéos de journalistes français, partagées sur les réseaux sociaux, ont montré plusieurs charges des forces de l’ordre pour disperser de jeunes hommes, au milieu des badauds et des touristes sur les Champs-Élysées illuminés pour Noël.