Dos au mur, Djamel Belmadi passe un message clair

Dos au mur, Djamel Belmadi passe un message clair 1

Second faux pas de suite pour l’équipe d’Algérie qui n’a pas pu prendre le dessus sur la sélection du Burkina Faso pour le compte de la deuxième journée de la phase des poules de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024). Dans une conférence de presse animée à l’issue du match, le sélectionneur national Djamel Belmadi a commenté la rencontre et n’a pas manqué d’évoquer le prochain match que les Algériens joueront mardi face à la Mauritanie.

En effet, Djamel Belmadi n’a pas omis de dire ce qui a manqué à ses joueurs face à cette équipe du Burkina Faso et donc ce qu’il devrait y avoir face à la Mauritanie dans quelques jours. « J’ai vu beaucoup de bonne chose sur notre très bonne première mi-temps malgré ce but sur un fait de jeu. On contrôle pas le ballon mais on a les meilleures occasions », a estimé le sélectionneur national algérien qui a abordé plusieurs aspects de ce match contre les Etalons.

Belmadi veut des tueurs face à la Mauritanie

Il faut dire que Djamel Belmadi a même fait savoir ce qu’il manquait chez ses joueurs en ce samedi après-midi. « J’ai confiance en mes joueurs, ils sont rentrés avec la même détermination, ce qui nous manque c’est d’être plus tueurs », a ajouté le sélectionneur lors de cette conférence de presse. Donc, le message est passé chez Mohamed Amoura et ses coéquipiers. Il va falloir être des « tueurs » lors du troisième match de cette phase des poules face à la Mauritanie que la CAF a programmé pour mardi 23 janvier.

Belmadi défend encore Mahrez

Djamel Belmadi n’a pas manqué de répondre aux critiques qui ont ciblé Riyad Mahrez qui n’a pas été très performant ces deux derniers matchs. « Je n’aime pas l’idée de tirer sur un joueur comme Riyad Mahrez. On ne s’est jamais reposé sur lui, d’ailleurs le jeu passe plus à gauche qu’à droite. Mahrez a encore été très bon dernièrement mais je ne le fais pas jouer sur son statut », a en effet fait savoir le sélectionneur national dans la même conférence de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *