Racisme de Galtier contre les Algériens : Andy Delort témoigne

Racisme de Galtier contre les Algériens : Andy Delort témoigne 1

Christophe Galtier, l’ex-entraîneur de l’OGC Nice et du PSG, se trouve dans de sales draps si l’on croit tous ces témoignages publiés par le journal sportif l’Equipe autour d’accusations de racisme et de harcèlement moral. Parmi ceux qui ont témoigné, il y a probablement des joueurs comme Hicham Boudaoui et Youcef Atal qui, selon des témoignages, ont eu à faire à leur ex-coach, notamment sur la question du jeûne du ramadan.

Christophe Galtier ira s’expliquer le 15 décembre devant un tribunal, et les réactions aux révélations fracassantes de l’Equipe ont fait réagir de nombreuses personnes, entre des soutiens au technicien français et des pourfendeurs. Mais parmi ceux qui ont choisi de défendre l’ancien entraîneur de Nice, l’on trouve étrangement un… international algérien, alors que parmi les accusations, Galtier est décrit particulièrement comme quelqu’un qui n’aime pas les Algériens.

Delort soutient Galtier

En effet, l’ex-attaquant de l’OGC Nice, du FC Nantes et actuel joueur du club qatari d’Umm Salal, Andy Delort, ne veut vraiment pas lâcher Christophe Galtier, puisque ce n’est pas la première fois qu’il le défend, l’ayant déjà défendu il y a quelques mois, après la sortie médiatique de l’ex-directeur sportif de Nice, Julien Fournier, qui a déclenché cette tempête autour de Galtier. Le média français n’a pas oublié ce coup de pouce de Delort et c’est pour cela qu’il a été invité à s’exprimer, ce mardi 5 décembre.

A cette occasion, il racontera une anecdote pour écarter d’un revers de la main les accusations de harcèlement contre son propre coéquipier, Hicham Boudaoui, dans l’histoire du jeûne du ramadan. « J’ai juste une anecdote que j’ai vécue et qui a été mise différemment (dans la presse). Lors d’un match à Clermont, ou à Lorient, le coach Galtier avait demandé à ceux qui faisaient le ramadan de se lever à 5h ou à 5h30 pour aller avec la diététicienne qui avait préparé un repas pour manger puisque l’on jouait à 13h ou à 15h. Il me semble que c’était à 13h » raconte Andy Delort sur RMC Sport.

Il poursuit : « Hichem Boudaoui, et c’est mon ami, est le seul qui ne s’était pas levé. La diététicienne a dit qu’il ne s’était pas levé donc le coach avait pris la décision de ne pas le faire démarrer. Ce qui peut être compréhensible à ce moment-là. Et dans les articles on a vu que Galtier avait refusé de faire jouer Boudaoui parce qu’il faisait le ramadan. Cela ne s’était pas passé comme ça. Il y a plein de choses… ». C’est une nouvelle sortie qui ne manquera pas de faire réagir les supporters algériens qui n’ont pas manqué de s’attaquer sévèrement à Andy Delort quand il a soutenu Galtier la première fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *