Le 11 algérien le plus cher vaut désormais 197 millions d’euros

Le 11 algérien le plus cher vaut désormais 197 millions d'euros 1

L’équipe d’Algérie fait partie des équipes les plus chères, en termes de valeur marchande de ses joueurs. La valeur marchande des Fennecs change régulièrement, selon la non-convocation de certains joueurs et l’arrivée des nouveaux internationaux. C’est aussi selon la valeur de chaque jour, puisque certains joueurs en perdent en cours de route alors que d’autres en gagnent.

En effet, pour l’équipe d’Algérie, la valeur de l’équipe a évolué avec l’arrivée de certains joueurs comme le Rennais Amine Gouiri et le Romain Houssem Aouar. Mais c’est aussi grâce à la hausse de la valeur de certains Verts, à l’instar de Rayan Aït Nouri qui brille désormais chez les Wolverhampton Wanderers, alors qu’il était marginalisé la saison dernière.

C’est ainsi que la valeur marchande du onze le plus cher de l’équipe d’Algérie atteint la somme de 197,30 millions d’euros, grâce notamment à une attaque d’enfer composé de Riyad Mahrez et sa valeur de 20 millions d’euros, attribuée par le site spécialisé Transfermarkt, d’Amine Gouiri et sa valeur de 35 millions d’euros et Saïd Benrahma qui vaut 25 millions d’euros.

Le milieu de terrain de l’équipe d’Algérie n’est pas peu valeureux puisque le joueur le plus des Fennecs, reste le Milanais Ismaël Bennacer avec ses 38 millions d’euros attribués par Transfermarkt. Le néo-international de l’AS Roma, Houssem Aouar et ses 13 millions d’euros et le nouveau joueur de l’Eintracht Francfort, Fares Chaïbi et ses 10 millions d’euros contribuent bien aux 197,30 millions de la valeur de l’équipe.

En défense, les 25 millions de Rayan Aït Nouri et les 20 millions de Ramy Bensebaïni font l’affaire même si leurs coéquipiers du compartiment ne sont pas mieux lotis, comme Youcef Atal et ses 7 millions et Ahmed Touba et ses 2,80 millions d’euros. Enfin, Anthony Mandrea a une valeur marchande de 1,5 million d’euros, toujours selon Transfermarkt.