CAN 2024 : Djamel Belmadi face à un véritable casse-tête

CAN 2024 : Djamel Belmadi face à un véritable casse-tête 1

A moins de trois mois de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) dont le coup d’envoi est programmé pour le 13 janvier 2024 en Côte d’Ivoire, le sélectionneur national Djamel Belmadi va devoir faire face à un nouveau casse-tête. Ce dernier arrive tout droit des bureaux de la Confédération africaine de football (CAF).

En effet, selon des comptes rendus de presse, l’Instance footballistique africaine a fait savoir à toutes les Fédérations membres qu’elles sont obligées d’envoyer au Caire, en Egypte, une liste élargie de ses joueurs, avec un maximum de 55 noms. En fait, chaque Fédération doit envoyer à la CAF une liste de 55 joueurs, et ce, 30 jours avant le coup d’envoi de la CAN 2024.

Donc, la Fédération algérienne de football (FAF) va devoir envoyer sa liste élargie avant le 13 décembre, soit quelques jours après la fenêtre internationale du mois de novembre. Donc, le sélectionneur national Djamel Belmadi doit élaborer sa liste dans des délais prenant en compte la nouvelle injonction de l’Instance africaine de football.

CAN 2024 : Une première liste élargie

Il est important de signaler que la liste finale des joueurs qui se rendront en Côte d’Ivoire doit être composée des joueurs que Djamel Belmadi aura mis dans la liste élargie. Aussi, si un joueur de la liste finale se blesse ou tombe malade et s’avère incapable de participer à la Coupe d’Afrique des nations, en Côte d’Ivoire, le sélectionneur national n’aura pas le droit de le remplacer par un joueur qui ne figure pas dans la liste élargie.

Par ailleurs, la CAF a apporté un autre amendement à ses règlements, en l’occurrence celui relatif aux personnes autorisées à accéder aux vestiaires et à s’asseoir sur le banc de touche, aux côtés des joueurs et du staff technique. Il s’agit notamment du responsable de l’équipe et l’assistant kinésithérapeute qui pourront assurer le soutien technique à leur équipe depuis le banc de touche, ce qui va faciliter leurs missions respectives, de façon indéniable.