Contrairement à Atal, Bensebaïni ne risque rien en Allemagne

Contrairement à Atal, Bensebaïni ne risque rien en Allemagne 1

Borussia Dortmund, le club de l’international algérien Ramy Bensebaïni, a réagi quant aux éventuelles sanctions qu’aurait risqué le joueur en portant le foulard palestinien en guise de solidarité aux populations de Gaza qui subissent des bombardements intenses depuis de deux semaines.

Le conflit israélo-palestinien s’est vite invité sur les terrains de football, européens notamment où évoluent des joueurs musulmans qui ne tardent pas à afficher leur soutien à la cause palestinienne à l’instar des footballeurs algériens qui expriment ouvertement ce soutien y compris lors des rencontres de leurs clubs respectifs.

Sauf que dans la plupart des cas, les sanctions ne tardent pas à tomber, pouvant des fois aller jusqu’à la mise à l’écart du joueur ou la résiliation de son contrat, comme ce fut le cas, au courant de cette semaine avec l’autre international algérien de l’OGC Nice, Youcef Atal.

En Allemagne par contre, Ramy Bensebaïni ne risque « absolument rien » après avoir partagé sur son compte Instagram une photo de lui, portant un foulard palestinien, juste avant la rencontre Algérie-Cap Vers disputée le 12 du mois en cours à Constantine.

Bensebaïni ne risque rien

« La diffusion par Ramy Bensebaïni, d’une photo où l’on voit le joueur porter un foulard palestinien ne pose pas de problème », a rassuré Daniel Lörcher responsable anti-discrimination au  Borussia Dortmund. Autrement dit, l’international algérien qui continue de briller avec son club étant classé dans le top 20 des meilleurs latéraux en Europe cette saison et le premier latéral gauche Africain et le second du continent comme latéral, n’a aucuns soucis à se faire de ce côté-là.